WPTDeepStacks #09 Mini Closer Day 1: $150K Gtd. $33.00 buy-in : Débute dans
2 Heures
43 Minutes
58 Secondes
Jouez maintenant
Close

Poker School

Understand Tournament Tactics and How They Differ From Cash Games

Nous vous donnons un peu plus de détails sur le déroulement d'un tournoi, notamment sur :

Le choix de l'approche

Avant de commencer à participer à des tournois, cela vaut la peine de prendre un moment pour élaborer votre tactique. Oui, il faut que vous gagniez des mains et des jetons, mais certaines situations ne sont pas aussi évidentes qu'elles le paraissent.

Prenez ce dilemme classique du poker :

vous en êtes à la première main d'un tournoi live et vous êtes la grosse blind. Tout le monde se couche à l'exception de la petite blind, qui mise tout. Vous découvrez accidentellement qu'il a un as et un roi de la même couleur. Vous avez deux reines. Que devez-vous faire ?

  • Suivre Vous avez la meilleure main et vous avez besoin de récupérer des jetons
  • Vous coucher Il y aura d'autres mains et cela ne vaut pas le coup de prendre des risques

En fait, il n'y a pas de bonne réponse à cette question. Tout dépend du point de départ de votre stratégie de jeu.

Approche 1 : jouer pour survivre

Selon bon nombre d'experts, votre objectif dans un tournoi est simple : ne pas être à sec. Cela veut dire que, dès que vous le pouvez, il faut éviter les mises similaires pour de grosses portions de vos jetons.

Disons (comme pour l'exemple ci-dessus) que vous avez l'avantage à 57% sur votre adversaire. Dans un cash game, cela vaudrait vraiment la peine de suivre. Mais dans un tournoi, vous seriez éliminé 43% du temps. Si l'on se base sur la valeur estimée (le résultat moyen obtenu si vous avez fait cela sans arrêt), vous ne gagnerez jamais.

Le type de tournois

Il y a aussi le type de tournoi. Si le premier prix est plus important que le second, vous devez miser de façon à vous attribuer les meilleures chances. Par exemple, dans une partie avec peu de jetons dans laquelle les blinds augmentent sans cesse, le temps est contre vous, il est donc sensé d'accélérer le rythme tant que vous le pouvez.

Mais dans un tournoi multi-tables en ligne typique, il est moins important de se concentrer sur ce que vous allez gagner personnellement que de protéger vos jetons et d'en augmenter le nombre. Dans ce cas, vous ne devez pas risquer d'être éliminé à tout moment pour un bénéfice relativement mince.

Les aptitudes à posséder

La plupart du temps, la théorie du poker a tendance à partir du principe que vous êtes un joueur très expérimenté. Si c'est le cas, vous aurez de nombreuses occasions de doubler vos adversaires plus tard, alors pourquoi prendre le risque ?

Si vous êtes un débutant, vous vous fiez à la cote, pas à une stratégie de niveau avancé, pour y voir clair. Dans ce cas, 57% n'est pas un mauvais choix.

Ce que vous feriez

Pour vous donner un aperçu de ce qui peut se passer dans un tournoi, voici quelques scénarios à méditer.

1. Vous appelez ça du bluff ?

Q. C'est l'étape de la bulle (le moment qui précède les prix) d'un tournoi multi-tables et tout le monde jusqu'à vous s'est couché à la petite blind. Vous avez des cartes vraiment mauvaises, mais vous pouvez placer une grosse mise pour voler les blinds. Puis la grosse blind mise tout, un petit peu plus que votre mise. Que devez-vous faire ?

R. Facile. Miser. Cela ne sera peut-être pas payant, mais cela ne vous coûtera pas beaucoup plus de suivre, si l'on considère que c'est l'occasion à saisir d'atteindre un niveau de classement qui vous permettrait de gagner un prix.

2. Le gros all-in

Q. C'est l'étape intermédiaire du tournoi, le pré-flop, et vous êtes l'un des deux joueurs ayant le plus de jetons sur la table (l'autre joueur en a un peu plus que vous, mais les autres sont loin derrière). Il mise tous ses jetons, mais vous avez deux as. Devez-vous suivre ou vous coucher ?

R. Là encore, c'est évident. Vous vous couchez, même si vous avez la meilleure main. Ce joueur est le seul qui peut vous renvoyer chez vous, donc si vous suivez, vous serez éliminé du tournoi environ 38% du temps. Il est préférable de mettre hors d'état de nuire les adversaires potentiellement problématiques d'abord et d'essayer de vous faire beaucoup d'argent plus tard.

3. Changer la valeur des jetons à la finale

Q. Vous n'avez plus à disputer que la finale et vous n'avez plus qu'un seul adversaire, dont le nombre de jetons s'élève à un quart du vôtre. Votre adversaire mise tous ses jetons. Vous n'avez que 2-2. Devez-vous vous coucher ?

R. Sans aucun doute. Votre adversaire est dans un premier temps désespéré, il se peut donc qu'il n'ait que deux cartes hautes, pas une paire. Même s'il en avait une, vous pourriez encaisser le coup, étant donné que c'est vous qui avez le plus de jetons. Vous savez aussi que vous avez un bon joueur face à vous, et que vous devez saisir n'importe quelle occasion de le battre.